• Golden
  • Golden
  • Golden

Le Golden Retriever

En bref

ORIGINE
Angleterre

TAILLE
Mâles : 51-61 cm
Femelles : 53-59 cm.

POIDS
Mâles : > 30 kg

Femelles : environ 25 kg ).

Historiques, aspect et comportement
Standard officiel
Défauts

Historique
Comme la plupart des retrievers le Golden est issu en partie des wavy coated. C'est Lord Tewdmonth qui débuta la sélection du Golden Retriever au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. En 1868 il accoupla ce retriever jaune à une femelle Tweed Water Spaniel. Mais d'autres races intervinrent dans la génèse du Golden, comme le Setter irlandais et le St John, que des marins britanniques auraient ramenés de Terre Neuve et que des anglais, grands chasseurs, auraient sélectionnés pour leurs aptitudes très spéciales à tout rapporter particulièrement à l'eau.

Les Goldens retrievers seront exposés pour la première fois en 1909. En France, on les voit pour la première fois en 1925. L'élevage ne démarre réellement qu'après la seconde guerre mondiale. Depuis les années quatre-vingt dix, le Golden Retriever est une vedette.

Aspect
Le Golden Retriever est un chien de chasse, rustique, polyvalent, très sociable, extrêmement attaché à son maître, très patient avec les enfants, doux, calme, équilibré, aimant travailler et faire plaisir. Chien de famille, le Golden Retriever supporte mal la solitude et le chenil. Il adore l'eau ; nager est bon pour son équilibre. De taille moyenne, il est harmonieux dans ses proportions. Sa taille et son poids varient en fonction du sexe (entre 56 - 61 cm au garrot pour les mâles, 51 - 56 cm pour les femelles pour 27 à 34 kg). Sa tête a un stop marqué, une truffe noire, un regard doux et amical, des oreilles pendantes de taille moyenne. Sa fourrure est épaisse et soyeuse, le poil est plat ou ondulé, avec des franges. Sa queue, bien frangée, est portée dans le prolongement du dos. Toutes les nuances de jaune sont admises pour sa robe. du crème au doré foncé sans aucune trace de rouge.

Comportement
C'est, dit-on, la crème des chiens ! Cette réputation n'est pas usurpée, tout au moins chez les Golden Retrievers bien sélectionnés. Sa popularité « explosive » depuis ces dernières années a mis en danger cette qualité première du Golden Retriever. Les conditions de son élevage sont un élément primordial de la conservation de ce tempérament qui le caractérise.

Le Golden apprend vite et aime faire plaisir. En raison de son caractère sensible, il faut l'éduquer et non le dresser. Son éducation doit être précoce, ferme, mais jamais coercitive et toujours sans violence. Pas besoin d'élever la voix avec la méthode naturelle.


Le Golden est facile à vivre et s'intègre avec bonheur dans tous les foyers. Il est très sociable, et n'est pas gardien. Joueur, il apprécie beaucoup les enfants. Sa formation à la chasse nécessite un peu de subtilité pour tout rapporter et à l'ordre uniquement. Jamais agressif, il est naturellement obéissant. Son caractère équilibré l'a tout naturellement conduit à être sélectionné pour l'aide aux non-voyants et handicapés.

  • Tête :

Bien proportionnée et bien ciselée.

  • Région crânienne :

Crane : Large sans être lourd. Belle attache de tête avec l’encolure.

Stop : Bien marqué.

  • Région faciale :

Truffe : De préférence noire.

Museau : Puissant, large et haut. La longueur du chanfrein est approximativement égale à celle du crâne, du stop à l’occiput.

Machoires/dents: Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.

Yeux: Marron foncé ; bien écartés. Le bord des paupières est foncé.

Oreilles: De taille moyenne et attachées à peu près au niveau des yeux.

Cou : De bonne longueur, net et musclé.

  • Corps : Bien équilibré

Dos : Ligne du dessus horizontale.

Rein : Fort et musclé, court.

Poitrine : Bien descendue dans la région sternale. Les côtes sont bien descendues et bien cintrées.

QUEUE : Attachée et portée au niveau du dos. Elle atteint le jarret. Elle ne s’enroule pas à l’extrémité.

MEMBRES ANTERIEURS : Vue d’ensemble : Les membres antérieurs sont droits ; ils ont une bonne ossature.

Epaule : Bien oblique. Omoplate longue.

Bras : De même longueur que l’omoplate, de sorte que les antérieurs, du coude au sol , sont bien disposés sous le corps.

Coude : Bien au corps.

Pieds antérieurs : Ronds ; pieds de chat.

MEMBRES POSTERIEURS : Les membres postérieurs sont forts et musclés.

Grasset (genou) : Bien angulé.

Jambe : Solide.

Jarrets : Bien descendus. Ils sont droits et ne tournent ni en dehors ni en dedans. Les jarrets de vache sont à proscrire.

Pieds postérieurs : Ronds ; pieds de chat.

4 ALLURES : Allures énergiques, avec beaucoup d’impulsion. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans des plans parallèles à l’axe du corps. L’enjambée est longue et dégagée sans aucune tendance à relever les antérieurs

ROBE Qualité du poil : Le poil est plat ou ondulé avec de bonnes franges. Le sous-poil est serré et imperméable.

Couleur du poil : N’importe quel ton or ou crème. Ne doit être ni rouge ni acajou. On admet la présence de quelques poils blancs uniquement au poitrail.

  • DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé, le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
  • Défaut entraînant la disqualification :

Agressif ou peureux.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum. Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproductionn